Quelque soit le canal sur lequel le consommateur choisit d'acheter, il y reste connecté en permanence. Le marketing digital, indispensable dans chaque entreprise, est aujourd'hui au cœur d'une problématique : faut-il encore investir en acquisition de trafic ?

André, marque de chaussure créée en 1896 et à l'origine du groupe Vivarte (La Halle, Minelli, Cosmo Paris), est un site de vente en ligne de chaussures, notamment des ballerines pour femme. Afin de renouveler leurs collections, André et La Halle ont proposé régulièrement à leurs clientes et clients de nouvelles gammes, comme le montre la récente création de la section boots pour femme et celle de la catégorie chaussures. Depuis quelques années, André et La Halle ont placé le marketing digital au centre de sa stratégie. Néanmoins, la problématique de l'acquisition de trafic et de la fidélisation des clients reste posée.

Sur la base de cette correspondance entre l'internaute et l'entreprise, André fait partie aujourd'hui du cercle très fermé du e-commerce, dans le domaine de la mode en général et de la chaussure en particulier, où la concurrence est virulente. Pour cela, les entreprises misent sur l'optimisation du site web ainsi que sur le référencement. Pour certains grands pure players de la chaussure comme Sarenza ou Spartoo, le budget marketing web est essentiel, et atteint souvent plusieurs centaines de milliers d'euros par an, voire le million pour le seul référencement !

Dans le milieu du référencement, les clients privilégient la performance et la pertinence des résultats des moteurs de recherche. Les professionnels décident ainsi de mixer les leviers d'acquisition de trafic pour des coûts au clic importants. Ce qui est également primordial dans le marketing digital, c'est l'optimisation du site marchand. Ainsi, afin de prioriser les actions, mesurer la performance de chacun des axes d'optimisation (e-réputation, merchandising...) reste la priorité. Les e-marchands, qui abusent d'offres promotionnelles, oublient quelquefois le principal : écouter le consommateur final.